Votre cerveau est-il en mode réceptif ou réactif?

Quand votre cerveau est en mode RÉCEPTIF (cerveau au vert) :
– Vous répondez aux défis sans les transformer en facteurs de stress.
– Vous gérez les menaces et le rejet sans vous laisser emporter par la peur, la frustration ou le chagrin.
– Vous vous sentez en sécurité d’où l’apparition de sentiments de détente, de calme et de paix.
– Votre cerveau est en mode repos et il demande à votre corps de se réparer et se ravitailler (Les endorphines sont libérés par le cerveau et tuent les bactéries, soulagent la douleur et réduisent les inflammations).
– Vous avez moins de risques de provoquer les autres et réciproquement, les autres ont plus de mal à vous provoquer.

Le cerveau en mode réceptif est à la base même de la guérison psychologique, du bien-être, de l’efficacité au quotidien, d’une vie saine et longue, des relations épanouissantes et de la réalisation des plus grandes potentialités humaine.

Quand votre cerveau est en mode RÉACTIF (configuration au rouge … on peut dire qu’il est en alerte rouge) :
– Vous êtes plus stressé et devenez plus réceptif aux mauvaises nouvelles.
– Vous vous sentez inquiet ou exaspéré, tiraillé de tous les côtés, voire exclus ou critiqué.
– Vous subissez une activation du système nerveux et dans cet état perturbé, le renforcement du système immunitaire est suspendu.

Le simple fait de pénétrer dans la zone rouge déclenche des processus neurochimiques destinés à nous ramer au vert, puis à nous offrir un long moment agréable de rétablissement. Malheureusement, une grande partie de la vie moderne malmène ce modèle ancestral. Nous sommes confrontés à une accumulation de stresseurs légers à modérés :
– Faire plusieurs choses en même temps,
– Absorber des flux d’informations et de stimulations denses
– Courir dans tous les sens
– Travailler de longues heures
– Ne pas se reposer suffisamment
– Craindre de ne pouvoir faire ce qui est demandé en temps et en heure
– Être témoins des souffrances qui débordent dans les journaux et de périls contre lesquels nous sommes impuissants, etc.
Tout ces éléments placent le cerveau en alerte rouge. Si le mode réactif n’est censé être qu’un BREF écart par rapport à notre base d’équilibre sain, pour beaucoup d’entre nous il est devenu la nouvelle norme. Ce qui ne nous laissent plus le temps de nous rétablir à notre base réceptive. »

Si vous vous sentez tendu constamment ou tiraillé, il importe que vous puissiez trouver une activité qui vous permettra de revenir dans cette configuration verte où le cerveau est en mode réceptif et où il permet à votre corps de se rétablir. En plus de cela, intérioriser le plus souvent possible des expériences positives et développer vos forces comme la résilience, l’optimisme ou le lâchez prise par exemple, vous aideront à revenir ou à demeurer en mode réceptif. Imprégnez-vous de ce qui est bon (sentiment de sécurité, de satisfaction ou de connexion) et de ce qui est beau (se remémorer une occasion où vous vous êtes senti fort ou compétent, vous sentir aimé, savourer un plaisir de la vie, penser à quelqu’un qui se soucie de vous).

Source : Rick Hanson. 2013. Le cerveau du bonheur. Édito, p. 49-69.

Suivez et cliquez j'aime

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 − 3 =