Félicitez votre courage!

Parfois, lorsqu’une personne de notre entourage affronte un défi de la vie, on a un petit frisson. On se dit : « Ouf! Je ne sais pas comment elle fait » ou encore « Iiiiiii, moi je ne serais pas capable d’affronter ça » ou « Ho la la, je ne serais jamais “game” de faire pareil, comme elle est courageuse ».

Pourtant, nous avons tous vécu des revers de la vie : séparation, deuil, rejet, congédiement, refus, échec, manipulation, etc. Nous sommes en réalité beaucoup plus capable que nous le croyons et plus courageux que nous l’imaginons. La peur, nous avons tous à l’affronter à un moment ou à un autre.

Prenez quelques instants pour vous remémorer tout ce que vous avez dû affronter dans votre vie, puis, soulignez vos succès et félicitez-vous! Vous le méritez!

Suivez et cliquez j'aime

Ne pas tout prendre sur ses épaules

On l’entend depuis toujours : « Dans la vie, il faut prendre ses responsabilités!!! » ou encore « Sois responsable de tes actes! »

Ces “doctrines psychologiques” qui veulent que chacun assume ses responsabilités, c’est juste du gros bon sens. Bien sûr! Mais … il y a un mais … , il y a une situation où il est déconseillé de se sur-responsabiliser Continuer la lecture de « Ne pas tout prendre sur ses épaules »

Suivez et cliquez j'aime

Votre cerveau est-il en mode réceptif ou réactif?

Quand votre cerveau est en mode RÉCEPTIF (cerveau au vert) :
– Vous répondez aux défis sans les transformer en facteurs de stress.
– Vous gérez les menaces et le rejet sans vous laisser emporter par la peur, la frustration ou le chagrin.
– Vous vous sentez en sécurité d’où l’apparition de sentiments de détente, de calme et de paix.
– Votre cerveau est en mode repos et il demande à votre corps de se réparer et se ravitailler (Les endorphines sont libérés par le cerveau et tuent les bactéries, soulagent la douleur et réduisent les inflammations).
– Vous avez moins de risques de provoquer les autres et réciproquement, les autres ont plus de mal à vous provoquer.

Continuer la lecture de « Votre cerveau est-il en mode réceptif ou réactif? »

Suivez et cliquez j'aime

Quand l’égo s’en mêle

« Il est nécessaire d’avancer doucement et lentement lorsque nous nous libérons de nos blocages. À ce stade-là, nous venons de panser nos anciennes blessures. Les erreurs sont nécessaires! Il est normal de trébucher. Ce sont des pas de bébé. Ce que nous devons exiger de nous-mêmes c’est faire des progrès et non atteindre la perfection.

Cela peut aller à l’encontre de la nature de notre ego. Nous voulons être géniaux – immédiatement – mais ce n’est pas ainsi que marche la reconquête. Il s’agit d’une tentative maladroite. À maintes reprises nous ne paraîtrons pas bons – ni à nous-mêmes ni à quiconque. Il faut arrêter d’avoir cette exigence. Il est impossible de guérir et, en même temps, de paraître bon. »

Julia Cameron. 1994. Libérez votre créativité. J’ai lu, p. 65-66.

Continuer la lecture de « Quand l’égo s’en mêle »

Suivez et cliquez j'aime

Le commérage

« Porter un jugement sur une personne avant même de la connaître est la définition même du mot préjugé. J’ai appris à ne jamais laisser quiconque influencer mon jugement au sujet d’une personne avant de la connaître et à me fier à mes propres observations. Les gens qui parlent dignement voient le monde clairement. Continuer la lecture de « Le commérage »

Suivez et cliquez j'aime

Vérité ou conséquence?

 

« La majorité d’entre nous n’aiment pas dire la vérité, car cela nous rend mal à l’aise. Nous craignons les conséquences : d’embarrasser les autres, de les blesser, ou de provoquer leur colère. Lorsque nous ne disons pas la vérité, les autres nous la cachent à leur tour, et il devient impossible de se faire une opinion fondée sur les faits réels. Continuer la lecture de « Vérité ou conséquence? »

Suivez et cliquez j'aime