Quand l’espoir rejaillit

Quand on a une mauvaise journée, il nous arrive de vouloir baisser les bras, de fuir, de pleurer, d’être écœuré, de vouloir tout lâcher.
Puis, c’est bien correct!

Ensuite, on prend du temps pour soi, on se réconforte, on dédramatise, on se cajole, on revient à l’essentiel et à nos valeurs profondes, on se pardonne, on pratique le lâchez-prise, on respire, on accepte et on fait juste notre gros possible.

Puis finalement, vient un temps où on redéploit nos ailes, on passe à autre chose, on voit autrement, on part à la chasse de nouvelles solutions, on agit, on ose, on s’impose et on fait la paix. Tout à coup, l’espoir jaillit.

Suivez et cliquez j'aime

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × deux =