Aimez-vous sous conditions ou inconditionnellement?

On parle beaucoup de l’amour conditionnel : « Je t’aime si tu accomplis ceci » ou « Je t’aime si tu réussis cela ». Toutefois, l’amour devrait être inconditionnel, c’est-à-dire aimer sans condition, aimer pour ce que l’on est vraiment : « Je t’aime pour qui tu es point, pour toutes tes caractéristiques les plus fondamentales et les plus stables de ton caractère ».

« L’amour est une sensation, un sentiment, mais il a aussi un fondement rationnel, c’est-à-dire qu’il y a des raisons d’aimer telle ou telle personne. Je t’aime pour ta fermeté, ton intensité, ta chaleur humaine (c’est inconditionnel car cela fait partie du caractère de la personne). À l’inverse, si je t’aime pour ton argent, ton pouvoir ou ta renommée, c’est donner son amour sous conditions (amour conditionnel).

Le seul fait de savoir qu’on nous aime sans condition crée un espace virtuel de sécurité et de confiance. L’amour inconditionnel crée un cercle de bonheur équivalent, où l’on se sent poussé à rechercher les choses signifiantes et plaisantes pour nous. On y éprouve la liberté de s’adonner à ses passions indépendamment de toute notion de prestige ou de réussite. L’amour inconditionnel constitue les fondations de la relation amoureuse heureuse. Si un être m’aime sincèrement , il ou elle voudra plus que tout que j’exprime mon soi central, et y puiser les qualités qui font de moi ce que je suis vraiment ».

Source : Tal Ben-Shahar. 2007. L’apprentissage du bonheur, Pocket Évolution, 174 à 178.

À méditer!

Suivez et cliquez j'aime

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux + 13 =