Se chercher à 40 ans, c’est bien correct!

À 15 ans se chercher, c’est une chose, mais quand tu approches 40 ans, c’est pas le genre de truc que tu dis pour te vanter dans un 5 à 7!

Pourtant, on devrait se chercher toute notre vie : essayer d’apprendre à se connaître, se donner des défis, faire face aux échecs, se redonner espoir et confiance, réajuster le prochain défi, apprendre quels sont nos talents, nos qualités, développer notre patience et de nouvelles compétences, nos forces, notre mental, aloueeeeettte!

Réussir tout cela à 15 ans, ça me semble être tout un défi !

Quand Matthieu Ricard (moine bouddhiste, auteur et conférencier) dit :
– être en apprentissage depuis 40 ans auprès de grands maîtres spirituels ;
– méditer 2-3-4-5 heures par jour sur les questions de la vie ;
– être impliqué et apprendre depuis une dizaine d’années de programmes de recherche scientifique sur les effets de la méditation …
et qu’avec tout ça, il se dit toujours “en apprentissage” … je me dis que nous, gens qui avons un travail à temps plein, des enfants à élever, une maison à entretenir, etc., on peut bien prendre toute notre vie à apprendre de nous et c’est bien correct.

« Je ne suis pas un enseignant et reste plus que jamais un [élève] ». (Matthieu Ricard. 2008. « L’art de la méditation ». Pocket Évolution, p.9.)

Bon bien, c’est réglé, on peut se le dire et s’assumer : à 40 ans, j’me cherche, pis c’est ben correct!!!

Suivez et cliquez j'aime

2 réponses sur “Se chercher à 40 ans, c’est bien correct!”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × quatre =