La pression de la mère parfaite

La pression de la mère parfaite et de vouloir tout bien faire …
OUI, il faut bien s’alimenter et offrir de la nourriture saine à ses enfants…
OUI, il faut passer du temps de qualité avec eux le soir tout en les aidant dans leurs devoirs avec patience et pédagogie…
OUI, il faut se garder du temps de qualité pour soi et avec son conjoint une fois les enfants couchés…
Personne ne peut contester tous ces conseils basés sur la bonne volonté.
Mais le problème, c’est l’accumulation des « Il faut, il faut, il faut … »
Mon mot d’ordre : je pense que nous, comme les enfants, nous en avons trop … Alors, il faut plutôt savoir doser et balancer les obligations en plus de la pression externe… au risque de déplaire et de se faire juger. Arrêtons-nous avant de juger!

À moins de s’appeler Grégory Charles et ne dormir que 4 heures par nuit, ce qu’il faut surtout, c’est couper et revenir à l’essentiel. Pour moi, c’est le temps de qualité avec ma fille … on ne peut pas tout faire. La vie nécessite que l’on fasse des choix. Des fois, c’est sur la qualité d’un repas qu’on peut couper. Hier, j’ai annoncé à ma fille : «On mange des hot-dogs». «YOUPPI!» qu’elle me répond. Oups! J’ai oublié les pains … Tant pis, on roule la saucisse dans un wrap. Yark! me rétorque-t-elle. Pour compenser, il me restait une crème de panais et j’ai épluché des carottes… Ça fait un peu plus santé.

C’est fou comme la pression de vouloir TOUJOURS … à 100% … faire comme “il faut” faire, c’est très présent dans nos vies. Moi, au risque de déplaire, je dis ça suffit!

En général, je mange santé, mais il y a des jours où je vais déroger.
En général, j’essaie de m’entrainer, mais il y a des jours où je vais végéter.
En général, je cultive l’optimisme, mais il y a des jours où je suis négative.
La vie n’est ni toute blanche, ni toute noire. Elle est plutôt composée d’une multitude de teintes et couleurs différentes. Ne soyons pas trop exigeante envers nous-mêmes! Des bonnes mères, il y en a des tonnes. Tu en es une! Des bonnes personnes aussi il y en a des milliers. Il faut juste prendre le temps de le remarquer.

Voici donc un photo de la vraie vie qui exige des compromis si l’on veut demeurer sain d’esprit Conserver et cultiver son sens de l’humour, c’est aussi vital. Ne pas se prendre au sérieux, c’est primordial!

Suivez et cliquez j'aime

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13 + quinze =