Pas de précipitation

« Peu importe que le chemin soit long, il ne sert à rien de se fixer une date limite, l’essentiel étant de savoir que l’on va dans la bonne direction.

Chaque pas, chaque étape, apporte son lot de satisfaction et contribue à l’épanouissement intérieur.

Ce qui compte, ce n’est pas de faire de temps à autre quelques expériences éphémères, mais de voir, au bout de plusieurs mois ou de plusieurs années de pratique, que l’on a changé de façon durable et profonde ».

Matthieu Ricard, L’art de la méditation, p. 44.

Suivez et cliquez j'aime

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *