L’amitié et le bonheur font bon ménage!

 

L’amitié est assurément un élément essentiel au bonheur. Trouver un être « avec qui nous nous sentons en communion sur l’essentiel », ça augmente le bien-être. Autant on se reconnaît dans l’autre, on partage « les mêmes aspirations, les mêmes valeurs et éventuellement les mêmes projets de vie … autant ses différences nous attirent car cela le rend unique, inspirant et touchant ». (Lenoir. 2013 : 108). Continuer la lecture de « L’amitié et le bonheur font bon ménage! »

Blâmer les autres … j’arrête! Je prends la responsabilité de mes décisions !

 

« Tout blâme que vous lancez à l’autre est un coup d’épée dans l’eau.
Peu importe l’importance de la faute que vous lui attribuez,
ou la férocité de vos reproches, cela ne changera rien à votre situation »
Wayne Dyer,

Il y a une panoplie des raisons pour lesquelles on se refuse d’agir et de s’imposer Continuer la lecture de « Blâmer les autres … j’arrête! Je prends la responsabilité de mes décisions ! »

Quand on se cause du tort à soi-même

«L’obstacle au bonheur n’est pas la réalité, mais la représentation que nous en avons ». (Lenoir. 2013, 136). Ainsi, si quelqu’un te dit ou t’a dit dans le passé que tu n’étais pas capable, que tu n’avais pas de talent ou que tu ne ferais rien dans la vie … souviens-toi que ces paroles ne sont que des mots et qu’ils ne sont pas la réalité. Continuer la lecture de « Quand on se cause du tort à soi-même »

À quoi ressemblera l’exposition de ta vie?

« Et si, à la fin de notre vie, un musée était érigé pour y exposer ce que nous faisons de notre vie. Chacune des journées de notre vie y est cataloguée, ce que nous ressentons, les gens que nous croisons, ce que nous faisons de notre temps. Chaque personne qui le visitera nous connaîtra exactement comme nous sommes vraiment. Notre héritage sera basé non pas sur ce que nous rêvons de vivre, mais sur ce que nous vivons réellement. Continuer la lecture de « À quoi ressemblera l’exposition de ta vie? »

Un boulot en lien avec tes passions

Vous travaillez de longues heures à quelque chose qui ne vous intéresse pas vraiment? Le seul avantage de votre travail est l’argent qu’il vous procure? Les samedis, les dimanches et les soires après le boulot – si toutefois il vous reste un peu d’énergie – vous essayez de combler ce vide en pratiquant une activité que vous aimez? (Strelecky. 2007. 36-118). Vous êtes mûr pour un changement de boulot, mais plus encore, à vous ouvrir à de nouvelles perspectives! Continuer la lecture de « Un boulot en lien avec tes passions »